Loading
How to create an online store

duventart

Alek et les Japonaises

J'ai rencontré ce duo au Century Smile à Mouscron (Belgique).

Normalement, je ne fais pas sur ce site d'interview de groupes musikaux. Ici c'est l'exception à ma règle.

C'est un coup de coeur, pas un arrêt cardiaque heureusement. Alek et les Japonaises jouent aussi bien dans des salles que dans la rue et en plus c'est visuel.

Donc, cela reste malgrés tout du spectacle.

Bon, allez fin de blabla et passons à l'interview.

1. Comment a démarré l'aventure ?

ALEK : tout a commencé en 2008. on voulait faire un cadeau spécial à mon frère qui habite loin. on lui a fait un CD personnalisé, avec ses amis qui lui chantent des chansons originales. on a réalisé ce petit CD qui avait pour thème "tu pues des doigts" (il faut mettre des contraintes aux textes, sinon on part dans tous les sens…) et on a bien aimé le faire. 

 

 

MAÏ : ensuite, on a mis quelques chansons sur Myspace (en changeant les textes) et on a postulé pour le concours Musique à la française. on a été sélectionné, et ça a commencé…

L

2. Alek et les japonaises, pourquoi "les" ?Je n'en voit qu'une, en vaut-elle deux ?

ALEK : pour plusieurs raisons. il y a le fait que Maï fait plein de chose sur scène : elle joue des synthés, elle chante, elle danse, elle joue d'autres instruments, elle est plusieurs personnes. c'est aussi un petit clin d'oeil aux Claudettes qui n'étaient que les figurantes de Claude François. ici, Les Japonaises sont au centre, elles sont même devant Alek !

 

MAÏ : et puis, on avait pas envie d'un nom du genre Alex et Maï… ou Alek et la Japonaise. c'est plus musical et ça attire plus de public quand il y en a plusieurs !

3. Alek,tu m'as dit que tu ne voulais pas faire les concerts seul, est-ce par timidité?

ALEK : pour dire la vérité totale et véridique, au départ du projet il n'y avait que moi. et ça s'appelait Alek Boff. mais j'ai très vite demandé à Maï de venir faire des petites percussions, une deuxième voix, … à cette époque (qui n'a duré que quelques concerts), on était habillé comme tous les jours, pas vraiment de fantaisie à part un petit chapeau. c'est au fur et à mesure que sont arrivés les costumes, les synthés, les autres petits instruments, … toutes ces petites affaires, accessoires, ça aide à monter sur scène.

M
M
M
M
M

4. Quels est votre public favoris, celui de la rue ou dans une salle de concert?

ALEK : on aime tout le monde ! 

 

MAÏ : oui, à chaque concert, c'est différent. on aime autant jouer à l'intérieur qu'à l'extérieur, pour des enfants ou des adultes, dans des fêtes de village ou une grosse ville. c'est toujours un plaisir !

5. Où avez-vous trouvé vos costumes ?

ALEK: je porte un body qu'une amie m'a donné. elle l'avait trouvé dans les poubelles… maintenant, il est collector !

 

MAÏ: le reste, on le trouve surtout dans les magasins de seconde main.

O

6. Quels sont les thèmes de vos chansons?

ALEK : tout ce qui nous passe par la tête. mais pas de sujets trop sérieux, on n'est pas des donneurs de leçon, ni des poètes. d'autres le font mieux que nous. on reste dans la légèreté. 

MAÏ : dans une chanson, on parle des cartes de fidélité, dans une autre en japonais on parle d'une éponge. je chante une chanson toute douce en japonais, et à la fin j'explique les paroles qui veulent dire "tu as une mauvais haleine"… c'est comique de voir la réaction des gens qui ne s'attendaient pas du tout à ça ! 

M

7. Un clip serait me semble-t-il en préparation et cela sur Mouscron, peut-on en savoir plus ?

ALEK: en préparation est un grand mot. on vient de terminer la chanson. faudra encore l'enregistrer et ensuite, oui, on aimerait beaucoup faire un clip avec les Mouscronnois ! ils sont terribles, et ce sont de grands acrobates.

8. Les Japonaises, tu m'as dit que tu jouais aussi du piano, en même temps que quelqu'un faisant du dessin... Veux-tu me dire plus?

MAÏ : en fait, j'ai une formation de piano classique… ce projet de piano avec dessins s'appelle le Kamishibaï Musical. le Kamishibaï est une tradition au Japon. quelqu'un se balade à vélo avec un petit théâtre de papier sur son porte-bagage. il s'arrête dans un parc, appelle les enfants qui jouent et commence à raconter une histoire avec l'aide des dessins qu'il glisse dans son petit théâtre. on a décidé de reprendre la même formule, sauf que c'est la musique qui raconte les dessins. c'est un peu comme du cinéma muet. 

9. Un petit mot à ajouter ?

on te remercie !

N46068275853 1512726 2004628